Collectif Santé Jeunes du Pays Aubagnais (Marseille Sud-Est)

Amélioration de l’accès aux soins des jeunes entre 18 et 25 ans

Porteur de Projet : Verena Sabatino

Développement de permanence d’accueil, d’écoute et d’accompagnement des jeunes sur la souffrance psychique et la médiation santé sur les lieux de proximité. Ouverture d’une antenne PAEJ (Point Accueil Ecoute Jeunes)  et développement de permanences avancées et de proximité pour les jeunes (notamment les 18-25 ans) sur le territoire vallée de l’Huveaune et littoral sud.

L’intention du Collectif  Santé Jeunes du Pays Aubagnais- Marseille Sud-Est est la remise en mouvement du public.

L’objectif ce n’est pas que la prise en charge, c’est plutôt l’accompagnement à l’autonomie. Cet accompagnement est aussi prévu pour permettre d’élaborer la demande, prise de conscience du besoin, et que l’orientation soit adaptée. L’objectif étant l’amélioration de l’observance des soins dans les dispositifs de droits communs.

Ces jeunes en souffrance peuvent raisonnablement être accompagnés et observés pour les soins nécessaires car notre dispositif connaît parfaitement les modalités de prise en charge de nos partenaires mais aussi permet une relation de confiance avec le jeune qui facilite l’accompagnement vers.

L’ouverture d’une antenne PAEJ pour le public 18-25 ans sur le territoire s’avère un besoin pour les professionnels et les jeunes. Le lieu n’est pas encore exactement défini et sera concerté avec les partenaires quant à la facilité d’accès (transports) et à la présence des jeunes (à proximité d’établissements recevant du public 18-25 ans) dans les zones des quartiers prioritaires de la politique de ville du sud-Est de Marseille.

Ces entretiens dans le PAEJ sont de différents ordres :

o Médicaux dans une posture de consultation de prévention

o Sociaux pour améliorer l’accès aux droits et lever les freins

o Généralistes afin de créer un espace de rencontre (de possibles), de donner des infos, d’écouter les inquiétudes ou les questionnements adolescents, de partager les premières réflexions sur le monde des adultes ou même les premiers émois.

o Psychologiques

Les motifs d’orientations sont de plusieurs ordres :

• Besoins médicaux (Centre hospitalier, médecine ambulatoire, ophtalmo, dentaire, nutrition,    Centres d’Information de Dépistage Anonyme et Gratuit, planification)

• Accès aux droits (logement, régularisation Sécurité Sociale, mutualisation, juridique ou judiciaire)

• L’accompagnement vers une prise en charge en santé mentale (Centre Médico Psychologique, ASA, secteur libéral Hospitalisation ou gestion du stress) demeure la principale raison de la venue du jeune

Quels sont les objectifs du projet « Amélioration de l’accès aux soins des jeunes entre 18 et 25 ans » et en quoi permet-il de lutter contre les inégalités d’accès à la santé chez les jeunes et/ou les étudiants ? 

Pour améliorer la santé des jeunes sur le territoire de Marseille Est, le Collectif Santé Jeunes du Pays Aubagnais propose d’ouvrir une antenne PAEJ (point accueil écoute jeunes) dont les objectifs sont

• Accueil écoute et accompagnement sur les problématiques de santé par le biais d’un accueil généraliste et dans une posture de médiation santé.

• Orientation vers le droit public avec la possibilité d’un accompagnement physique aux démarches

• Consultation psychologique

La valeur ajoutée de la médiation de santé est claire à plusieurs égards :

o elle permet aux populations les plus fragiles d’aborder la question de la santé et du soin avec un bagage de connaissances et de confiance plus importants, et donc avec moins de résistances (à l’égard du système de soins et du soin lui-même…), 

o elle permet aux personnes les plus éloignées du « message public » d’accéder tout de même aux politiques de prévention, grâce à une approche qui tient compte de la singularité de leur situation,

o elle permet aux professionnels de la santé d’appréhender plus facilement des réalités culturelles et sociales qui peuvent parfois leur être étrangères, et de mieux adapter leur offre de santé,

o elle permet de dénouer, avec du temps et de la technicité, des situations complexes d’accès aux droits et aux soins,

o elle offre une expertise qui peut, si les organisations s’en saisissent, contribuer à une amélioration de la qualité des services au public,

En quoi le prix de la Fondation Roche va-t-il permettre l’amélioration de l’accès aux soins des jeunes entre 18 et 25 ans » ?

Le prix de la Fondation Roche permet de

• démarrer le projet d’ouverture du local sans attendre les financements des partenaires publics dont le temps d’instruction est plus long

• rechercher un local et de démarrer l’activité d’écoute.

Plus d’infos : http://www.esjaubagne.org/collectif/Le-Collectif-Sante-Jeunes-du-pays